CRPE 2012 supprimé ?

Publié le 13 avril 2011 par

Des rumeurs  d’un gel des concours en 2012 et notamment du CRPE circulent sur la toile.

 

Elles semblent largement infondées. D’après les informations dont nous disposons, il y aura des sessions dans chaque Académie. Par contre il semble assez clair que le nombre de postes mis au concours restera faible. Comme en 2011, la session 2012 restera sélective. Les barres d’admissibilités risquent d’augmenter dans les académies.

 

La politique de non renouvellement d’un fonctionnaire sur deux, le fait que de nombreux enseignants continuent à exercer pour obtenir une retraite entière créent un contexte défavorable.

 

Et pourtant de nombreuses académies craignent de ne pas avoir assez de professeurs des écoles à la rentrée !

2 Réponses à CRPE 2012 supprimé ?

  1. lili33600 à dit :

    Le non renouvellement d’un fonctionnaire sur 2 ne veut pas nécessairement dire que les postes d’enseignants vacants ne seront pas occupés.
    Je pense sincèrement qu’ils visent avant tout la suppression du statut de fonctionnaire et qu’ils veulent, à l’image des pays anglo-saxons, un désengagement de l’Etat dans de nombreux corps de métiers.Ce qui revient donc à vouloir privatiser un maximum.
    Je m’attends donc à voir de plus en plus d’enseignants vacataires sur le marché. D’ailleurs, si mes souvenirs sont bons, ils avaient fait une tentative l’année dernière en créant un site (sorte d’ANPE des enseignants) pour recruter des vacataires. Cela avait crée une polémique et ce site avait été supprimé. Ceci dit, ils proposaient des postes à n’importe qui, tant qu’il possédait le niveau licence et surtout avec des critères ahurissants (3 semaines d’expérience souhaité pour telle offres, aucune pour telle autre…).
    Il me semble aussi que, cette année, ils ont tenté dans une académie le recrutement de l’équipe éducative par le directeur de l’école. Je ne sais plus où cela s’est passé, mais si l’expérience marche bien, ils essaieront de la généraliser à l’échelle nationale. Ce qui donne bien l’idée d’une plus grande autonomie des établissements.
    Je serai vraiment ulcérée si cela se déroulait réellement comme ça, parce que cela voudrait dire que les fondements même de l’école républicaine seraient remis en cause. Privatiser reviendrait à encourager la concurrence entre les écoles, à creuser des inégalités entre celles qui parviennent à être correctement subventionnées et celles pour qui c’est plus difficile. Cela encouragerait même certaines écoles à accepter des fonds privés, du coup, la neutralité de l’école et la protection des enfants seraient plus que menacées. On peut essayer d’imaginer les pires scénarios après ça!!


    • ExpertOP1 à dit :

      En réponse à : Lili33600

      Bonjour
      Je partage certains points de votre analyse.
      Le discours officiel tenu pour justifier la baisse du nombre de postes au concours est que de nombreuses académies étaient excédentaires en PE. Il était donc nécessaire de réduire le recrutement. Dans les faits c’est partiellement juste. Effectivement certaines académies sont légèrement excédentaires mais uniquement parce qu’ont été opérées des suppressions de postes et des fermetures de classes!
      D’autre part certains pensent qu’effectivement l’état souhaite transformer les logiques de recrutement des enseignants et envisage d’engager des enseignants sous contrat de travail et non des fonctionnaires (comme à la poste). Il y aurait une petite partie de recrutés en tant que fonctionnaire et l’autre sous forme de contrat de travail. Le ministère se défend de souhaiter ceci mais il y a des raisons de se poser la question.
      Par contre, il ‘étonnerait que des directeurs aient été sollicité pour recruter. Leur statut n’en fait pas des chefs d’établissement et je ne vois pas sur quelle base légale ils pourraient recruter! L’école n’est pas (encore) un établissement.
      Les prochains mois ou années seront cruciaux quant aux orientations qui seront prises.
      A suivre….


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *