CLES2 ou non?

Publié le 10 novembre 2011 par

L’ arrêté du 31 mai 2010 a introduit l’exigence de la certification de compétences en langues de l’enseignement supérieur de deuxième degré (CLES2) pour les lauréats des concours de recrutement des personnels enseignants.

 

Un arrêté modificatif du 4 mai 2011 (art. 2, 1) a prévu des dispenses. 

Candidats dispensés de produire le CLES2:

  • les lauréats des concours de recrutement de personnels enseignants du second degré dans la section langues vivantes étrangères ou qui ont subi, y compris à titre d’option, une épreuve en langue vivante étrangère dans une autre section de ces concours,
  • les lauréats produisant un diplôme sanctionnant un cycle d’études postsecondaires d’au moins deux ans dans le domaine des langues étrangères, acquis en France ou dans un autre Etat membre de l’Union européenne ou partie à l’accord sur l’Espace économique européen,
  • les lauréats justifiant du diplôme du baccalauréat général, technologique ou professionnel comportant l’indication « section européenne », « section de langue orientale » ou « option internationale », ou de la délivrance simultanée du diplôme du baccalauréat général et d’un diplôme de fin d’études secondaires étranger, prévue à l’article D. 334-23 du code de l’éducation, ou d’un diplôme de fin d’études secondaires d’un Etat étranger dont les épreuves se déroulent en majeure partie dans une langue autre que le français,
  • les lauréats ressortissants d’un Etat membre de l’Union européenne ou partie à l’accord sur l’Espace économique européen autre que la France, lorsque le français n’est ni leur langue maternelle, ni la langue officielle ou l’une des langues officielles de l’Etat considéré, et qui justifient d’avoir effectué tout ou partie de leur scolarité obligatoire dans des établissements enseignant dans la langue ou dans l’une des langues de leur pays d’origine, autre que le français,
  • les lauréats justifiant d’une certification complémentaire dans le secteur disciplinaire  » enseignement en langue étrangère dans une discipline non linguistique « , délivrée en application de l’arrêté du 23 décembre 2003 modifié relatif aux conditions d’attribution aux personnels enseignants des premier et second degrés de l’enseignement public, relevant du ministre chargé de l’éducation, et aux maîtres contractuels et agréés des établissements d’enseignement privés sous contrat ,
  • les mères ou pères d’au moins trois enfants,
  • les sportifs de haut niveau ».

 

Le site du Ministère de l’Education Nationale apporte des précisions très importantes.

En sus des cas de dispense mentionnés ci dessus il est important de noter des cas qui amènent à ne pas avoir à produire le CLES2:

  • Crédits en langue vivante étrangère: Un candidat dont le parcours de formation fait apparaître l’obtention de crédits ECTS (European Credits Transfer System) validés en langue vivante étrangère peut être considéré comme justifiant de la certification en langue requise pour être nommé stagiaire en cas de réussite au concours externe présenté.
  • Erasmus: les candidats qui ont suivi, dans le cadre des programmes d’échanges Erasmus, un enseignement en langue étrangère d’une durée d’un ou deux semestres pris en compte lors de la validation de leur diplôme (attestée par des crédits ECTS), peuvent être considérés comme justifiant de la certification en langue vivante étrangère.
  • Master avec des crédits en langue vivante étrangère : selon les dispositions de l’article 6 de l’arrêté du 25 avril 2002 relatif au diplôme du master, « le diplôme de master ne peut être délivré qu’après validation de l’aptitude à maîtriser une langue vivante étrangère. Les parcours types de formation comprennent des enseignements permettant aux étudiants d’acquérir cette aptitude « . Ainsi, dès lors que les candidats, titulaires d’un master, présentent un relevé de notes qui atteste de la validation de crédits dans une langue vivante étrangère, ils n’ont pas à justifier du CLES2. Toutefois, ces crédits de langue vivante étrangère ne doivent pas avoir été obtenus par compensation. Les étudiant(e)s inscrits dans un Master et validant des UE de langues n’ont donc pas besoin de passer le CLES2.

 

 

29 Réponses à CLES2 ou non?

  1. Bonjour,

    J’ai une licence d’arts plastiques. La première année je n’ai pas validé mon premier semestre d’anglais. Cependant pendant les deux années consécutives suivante, j’ai validé tous mes UE d’anglais.

    Suis-je dispensée du Cles2 au vu de cette partie du texte officiel « autre diplôme de l’enseignement supérieur obtenu en France et sanctionnant un cycle d’études d’au moins deux ans validant des enseignements
    comprenant la pratique d’au moins une langue vivante étrangère. »

    Ou ne suis-je pas dispensée à cause de cette partie du texte « Toutefois, la moyenne générale des notes obtenues en langue vivante étrangère
    doit être égale ou supérieure à 10 pour chacun des semestres du cycle d’études
    conduisant au diplôme obtenu »

    Il y a également cette partie du texte qui me fait espérer que je suis dispensée: « l’un des diplômes nationaux délivrés au niveau intermédiaire après l’obtention de 120 crédits
    européens lors des études universitaires conduisant au grade de licence »
    Cette partie me fait penser qu’ils prendraient en compte l’obtention de mes UE d’anglais au regard des deux années consécutives pour lesquelles j’ai obtenu 120 crédits.

    Quand pensez-vous?

    En Nouvelle Calédonie, personne ne sait me répondre.


    • Vincent Collin Vincent Collin à dit :

      En réponse à : Drouin

      Bonjour
      Ces closes ne sont plus exigées pour le concours à venir.
      Désormais il ne faut plus avoir le CLES pour pouvoire passer le CRPE et pour être titularisée.


  2. DEMARET à dit :

    Bonjour,

    J’ai passé le First Certificate of Cambridge – Grade C (Pass) en 2000 et ai un diplôme d’ingénieur en Agroalimentaire avec un stage de 5 mois aux Etats Unis.
    Pensez vous que je peux être dispensée du CLES?
    Merci de votre aide,


  3. RASSE à dit :

    Bonjours. J’ai pu lire que les maîtres contractuels sont dispensés du CLES2 en est-il de même pour les prifesseurs contractuels qui souhaitent passer le CRPE ? Merci d’avance pour votre réponse.


    • Vincent Collin Vincent Collin à dit :

      En réponse à : RASSE

      Je pense que oui mais je n’en ai pas la certitude (manque de textes précis). Mieux vaut contacter le service des concours de votre académie. Si vous obtenez une réponse claire, je suis preneur de l’info!


  4. Clémence Bonnet à dit :

    Bonjour,
    le texte stipule : » A titre transitoire et pour les sessions 2012, 2013 et 2014, les lauréats des concours peuvent, également produire l’un des diplômes ci-après … ». Ainsi, si l’on échoue à la session 2014, la dispense qu’on aura obtenue sera-t-elle encore valable pour la session 2015 ? En d’autres termes, les lauréats ayant échoués à la session 2014 et repassant le concours de la session 2015 devront-ils passer le CLES2 alors même qu’ils avaient obtenus une dispense ? Ou bien les textes peuvent-ils encore changer ?…

    Merci.


    • Vincent Collin Vincent Collin à dit :

      En réponse à : Clémence Bonnet

      Bonjour
      C’est toute l’ambiguïté de la situation. Nous vivons depuis 4 ans des périodes d’annonces, de changements, de dérogations de dernière minute… Bref une situation très (trop) complexe et surtout avec aucune certitude sur le maintien de tel ou tel dispositif.
      Les textes de cadrage du nouveau CRPE sont annoncés pour fin mars ou début avril et peut être serons nous fixés à ce moment. Mais effectivement, à l’heure actuelle, les dispenses ne couvrent que les sessions 2012 à 2014. A titre personnel tout me laisse penser que ceci sera maintenu mais je n’en ai aucune certitude d’autant que le préprojet de référentiel des compétence vise bien la maîtrise dune langue au niveau B2.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *