Les propositions du candidat Sarkozy sur l’avenir de la profession enseignante

Publié le 7 mars 2012 par

En meeting au zénith de Montpellier le mardi 28 février, le candidat de l’UMP, Nicolas Sarkozy  a apporté quelques précisions sur son programme pour l’enseignement.

 

Sa proposition phare est de rallonger le temps de travail des enseignants tout en les augmentant : « faire travailler les enseignants plus longtemps en les payant davantage »…  « Je propose que désormais, tout enseignant qui voudra travailler davantage puisse le faire avec 26 heures de présence dans l’établissement, avec en contrepartie une revalorisation de 25 % de son salaire, soit près de 500 euros par mois ».

Il souhaite ainsi avoir des professeurs plus présents dans les établissements et mieux payés.  Les enseignants choisiraient de rester dans l’ancienne formule ou entrer dans la nouvelle.

 

Notons que ce projet concerne les enseignants du secondaire mais pas ceux du primaire déjà présent 26 heures par semaine. Cela veut-il dire que seuls les enseignants du secondaire seraient mieux payés ?


Il propose de continuer à réduire le nombre d’enseignants. Par contre son entourage a précisé que la règle du non renouvellement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite ne sera plus appliquée pour le primaire. Cela rend les perspectives d’une augmentation du nombre de postes mis au concours un peu meilleures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *