Annulation de la « mastérisation » ?

Publié le 18 juin 2012 par

Le Conseil d’Etat, saisi par des organisations syndicales ainsi que les parents d’élèves de la FCPE, a annulé des dispositions essentielles de la réforme de la formation des enseignants en novembre 2011 pour vice de forme. Mais il avait laissé la possibilité au gouvernement précédent de préparer de nouveaux textes pour se mettre en conformité. Cette annulation concernait la « mastérisation » et la suppression de l’année de stage en alternance gérée par les IUFM.

 

Sans action de la part du ministère, le Conseil d’Etat a fixé récemment la date d’annulation au 31 juillet 2012.

Cela veut dire que le conseil d’Etat exige que le nouveau gouvernement rédige un nouveau texte avant le 31 juillet 2012 faute de quoi on reviendrait à la situation antérieure.

 

Le ministère de l’Education a ainsi assuré qu’il y aurait « une régularisation juridique avant le 31 juillet », et que cela n’entraînerait pas de bouleversements profonds pour  la rentrée 2012. Ce qui implique que des textes seront signés d’ici le 31 juillet en respectant, cette fois-ci, les formes avec, peut-être, certains aménagements mineurs pour la rentrée de 2012. Tous les éléments dont nous disposons amènent à affirmer que la « mastérisation » ne sera pas remise en question. Il n’en a jamais été question.

 

Il est donc vraisemblable que l’année prochaine un toilettage à la marge soit opéré avant des modifications plus importantes pour 2013/2014 (place du concours, contenu du master, formations des stagiaires…).

Comme l’a promis François Hollande pendant la campagne, le gouvernement envisage une grande réforme de l’éducation et notamment de la formation des enseignants avec la création des « Ecoles supérieures du professorat et de l’éducation »  pour la rentrée 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *