Des clarifications sur les certificats exigés à la titularisation

Publié le 13 septembre 2012 par

Deux certificats sont exigés:

  • le certificat de compétence en langues de l’enseignement supérieur de deuxième degré (CLES2) ou toute autre certification attestant un niveau B2 du cadre européen commun de référence pour les langues
  • le certificat informatique et internet de niveau 2 « enseignant » (C2i2e) ou toute autre certification attestant de la maîtrise de compétences professionnelles dans l’usage pédagogique des technologies numériques comparables à celles du référentiel national du C2i2e.

 

Rappelons que ces certificats sont exigibles pour la titularisation dans l’enseignement public et privé sous contrat et non plus pour l’entrée en stage.

 

Des dispenses sont prévues.

 

  • Lauréats dispensés de produire le CLES2 :
  1. titulaires d’un diplôme sanctionnant un cycle d’études postsecondaires d’au moins deux ans dans le domaine des langues étrangères, acquis en France ou dans un autre État membre de l’Union européenne ou partie à l’accord sur l’Espace économique européen,
  2. lauréats justifiant du diplôme du baccalauréat général, technologique ou professionnel comportant l’indication « section européenne », « section de langue orientale » ou « option internationale », ou de la délivrance simultanée du diplôme du baccalauréat général et d’un diplôme de fin d’études secondaires étranger, prévue à l’article D. 334-23 du code de l’éducation, ou d’un diplôme de fin d’études secondaires d’un État étranger dont les épreuves se déroulent en majeure partie dans une langue autre que le français,
  3. lauréats justifiant du diplôme national de master comportant des UE de langues validées figurant explicitement sur le relevé de notes et qui ne devront pas avoir été obtenus par compensation.
  4. lauréats ressortissants d’un État membre de l’Union européenne ou partie à l’accord sur l’Espace économique européen autre que la France, lorsque le français n’est ni leur langue maternelle, ni la langue officielle ou l’une des langues officielles de l’État considéré, et qui justifient d’avoir effectué tout ou partie de leur scolarité obligatoire dans des établissements enseignant dans la langue ou dans l’une des langues de leur pays d’origine, autre que le français
  5. mères ou pères d’au moins trois enfants
  6. sportifs de haut niveau.

 

  • Lauréats dispensés de produire le « Certificat informatique et internet de niveau 2 « enseignant » »

Les lauréats des sections de concours pour lesquelles les technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement (Tice) figurent au programme des épreuves ou pour lesquelles au moins une épreuve comporte une présentation pédagogique avec utilisation des technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement (Tice) sont dispensés de produire le C2i2e.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *