Quelques chiffres sur les écrits de juin 2014

Publié le 27 août 2013 par

Le ministère de l’Education nationale a analysé la session exceptionnelle CRPE 2014 (écrit en juin 2013, oraux en juin 2014).

Les points à noter:

1) Une hausse importante du nombre d’inscrits+ 57% (64 767 pour la session exceptionnelle contre 41 327 en 2013

2) Un nombre de présents de 26 317 (contre 20 436 en 2013): + 29%. Mais il y a une déperdition plus forte vue le nombre d’inscrits car un nombre non négligeables de candidats s’étaient inscrits et ont obtenu le CRPE session 2013.

3) Le taux de sélectivité (nombre de présents /postes) est de 3,1 en 2014 contre 2.4 en 2013.

4) Le nombre d’admissibilités prononcé est de 9 744 soit 114% du nombre de postes.

9 Réponses à Quelques chiffres sur les écrits de juin 2014

  1. Bonjour,

    J’avais quelques questions concenant l’année de stage.

    1) Je me présente pour la session écrite d’avril 2014. A supposer que je sois admis, dois-je effectuer l’année de stage à la rentrée 2014?

    2) Avez-vous une idée de la date des oraux liés à la session écrite d’avril 2014?

    3) Je suis contractuel dans une école privée à l’étranger. Ce type d’argument est-il recevable pour demander un report de l’année de stage?

    En vous remerciant!


    • Vincent Collin Vincent Collin à dit :

      En réponse à : Florent

      1) Je me présente pour la session écrite d’avril 2014. A supposer que je sois admis, dois-je effectuer l’année de stage à la rentrée 2014? OUI. Si vous avez un niveau M1 vous devrez faire un M2 MEEF + stage en alternance. Si vous avez déjà un Master, vous devrez suivre des formations obligatoires et enseignerez.

      2) Avez-vous une idée de la date des oraux liés à la session écrite d’avril 2014? selon les académies de mi-mai à mi juillet.

      3) Je suis contractuel dans une école privée à l’étranger. Ce type d’argument est-il recevable pour demander un report de l’année de stage? Les reports de stages sont attribués avec parcimonie. C’est à la discrétion du DASEN et c’est loin d’être sûr pour le motif que vous invoquez.


      • Florent à dit :

        En réponse à : Vincent Collin

        Merci beaucoup de vos (promptes) réponses.

        Je désirerais avoir une dernière précision: la session d’oral liée aux écrits d’avril 2014 aura t’elle lieu en 2014 ou 2015? Je trouve le délai un peu court pour préparer ce fameux dossier pédagogique dont on ne sait finalement pas grand chose.

        Cordialement


  2. Bonsoir,
    En master MEF, il nous a été donné l’information selon laquelle le master MEF serait obligatoire pour passer le concours en 2015 (et non un autre master comme actuellement).
    Savez vous ce qu’il en est vraiment?
    Cordialement.

    Laetitia


    • Vincent Collin Vincent Collin à dit :

      En réponse à : Laeti

      Bonjour
      C’est pour le moins étonnant!
      L’accès à tous les concours de la fonction publique sont subornées à un niveau de diplôme et jamais à un type de diplôme. Ce serait la première fois qu’on impose une telle restriction et je doute qu’un tribunal administratif valide une telle décision. Je n’ai pas du tout entendu confirmation de ceci au niveau du Ministère.


  3. Frederic à dit :

    Bonjour,
    J’ai lu ceci sur le site du café pédagogique

    « Le budget 2014 a prévu la création de 8804 postes supplémentaires dans l’éducation nationale dont 4 341 postes d’enseignant dans le public, 345 dans le privé, 3 459 pour la formation initiale, 159 postes de CPE, 150 de personnels médicosociaux et 350 d’AVS. Le 19 décembre, le ministère a fait connaitre la répartition des postes pour la prochaine rentrée sans assumer une communication directe sur ses choix. On trouvera ci-dessous le document officiel pour le primaire et le secondaire.

    La répartition des 4 341 postes d’enseignants se fait au bénéfice du primaire avec 2 355 postes créés ».

    Je souhaiterais savoir si ces postes seront pour la session exceptionnelle 2014 ou seulement pour le nouveau concours.
    Merci


  4. Valerie à dit :

    Pour le point numéro 4, comment expliquez-vous que le nombre des admissibles est à peine plus élevé que le nombre de postes? Les années précédentes le taux était beaucoup plus élevé.


    • Vincent Collin Vincent Collin à dit :

      En réponse à : Valerie

      C’est un choix du ministère lié au fait que tous les admissibles peuvent avoir le 1/3 temps payé à mi temps ce qui a un coût évident. Si on avait maintenu le même taux d’admissibles par rapport au nombre de poste cela aurait fait beaucoup trop d’admissibles à « caser » en 1/3 temps: ingérable pour les académies et trop cher!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *