Reconversion professionnelle: des précisions sur le CPF et le CIF

Publié le 13 septembre 2017 par

Vous êtes salarié et voulez vous reconvertir dans les métiers de l’enseignement. Vous êtes sans emploi et souhaitez vous préparer aux concours. Deux formules existent : le DIF et le CIF.

 Rappelons qu’en tant que salarié vous pouvez envisager une reconversion et être aidé financièrement.

Le site du ministère de l’Education nationale a publié quelques précisions à destination des personnes en reconversion professionnelle: cliquez-ici.

——————————————————————————————————————————————————————-

Rappelons les terminologies et expliquons les dispositifs :

Le CPF (Compte personnel de formation) a remplacé le DIF (Droit Individuel à la Formation)
En tant que salarié, pendant votre période de travail vous cumulez des droits en jours de formation. Vous pouvez utiliser ces jours de formation pour vous inscrire dans les diverses formules notamment proposées par certaines ESPE.

Le compte personnel de formation (CPF), alimenté en heures, est utilisable par tout salarié, tout au long de sa vie active, pour suivre une formation qualifiante. Le CPF a remplacé le droit individuel à la formation (Dif) mais les salariés ne perdent pas les heures acquises au titre du Dif et pourront les mobiliser jusqu’au 31 décembre 2020.

Pour plus de précisions: un site des services publics ou un site dédié.

CIF : Congé Individuel de Formation
Le congé individuel de formation (CIF) est le droit de s’absenter de son poste de travail pour suivre une formation de son choix. Pour en bénéficier, le salarié doit remplir certaines conditions et présenter sa demande à l’employeur, selon une procédure déterminée. Le salarié peut bénéficier, également sous certaines conditions, d’une prise en charge de sa rémunération et des frais liés au congé. Vous pouvez utiliser ces congés de formation pour vous inscrire dans un Master. Pour plus de précisions: le site service-public.fr

 —————————————————————————————————————————————————————————

Dans ce cas, essayez de demander à l’université où vous voulez vous inscrire si vous pouvez bénéficier d’une reconnaissance de vos compétences via une VAPP (Validation des Acquis Professionnels et Personnels), une VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) ou une VES (Validation des Etudes Supérieures). Renseignez-vous dans l’université où vous souhaitez vous insrire.

6 Réponses à Reconversion professionnelle: des précisions sur le CPF et le CIF

  1. Bonjour
    J’envisage de me reconvertir après 17 années de fonction publique d’état (hors EN).
    J’ai une licence, je suis mère de trois enfants et envisage le CRPE.
    Je me demandais s’il valait mieux m’inscrire au concours externe ou au concours interne : statistiquement, le concours externe semble plus favorable. Mais dans ce cas, est ce que les années antérieures de fonction publique sont prises en compte au moment du reclassement dans la grille indiciaire ?
    Merci d’avance pour votre réponse.


    • Vincent Collin Vincent Collin à dit :

      En réponse à : Karin

      Bonjour
      Vous pouvez règlementairement passer le CRPE externe ou interne. Plutôt que d’étudier le nombre de postes pour déterminer votre choix, je vous conseille de prendre en compte les taux de réussite dans l’académie de votre choix. En effet s’il y a bien plus de postes à l’externe il y a aussi bien plus de candidats!
      Je n’ai pas entendu parler de différence dans les modalités de reclassement en fonction du concours. Mais il serait peut-être plus prudent de contacter un service RH d’un rectorat pour poser la question.


  2. Pradelles à dit :

    Bonjour,
    Je souhaite préparer le crpe afin de me reconvertir. Je suis salariée depuis plus de 16 ans dans la même entreprise malheureusement je n’ai que le niveau bac +2 j’ai échoué au BTS tourisme car ça ne me plaisait pas du tout.
    Comment puis je faire je me suis inscrite pour le troisième concours mais à priori on peut le faire via le cif.
    Merci d’avance pour votre aide.
    Cdlt
    Audrey


    • Vincent Collin Vincent Collin à dit :

      En réponse à : Pradelles

      Je ne saisis pas le sens de votre message: vous pouvez vous inscrire au CRPE 3ème voie (vous détenez les conditions pour vous y inscrire: elles seront étudiées par l’administration a posteriori). Il suffit d’aller sur le site dédié aux inscriptions.
      Le CIF n’a rien à voir avec l’inscription au concours mais peut être sollicité pour un financement d’une formation.


  3. Laurence à dit :

    Bonjour.
    J’ai une maîtrise (bac+4). Je suis salariée depuis 12 ans dans mon entreprise actuelle.
    Je souhaiterai passer le CRPE en candidat libre, c’est à dire sans passer par une ESPE, en continuant mon travail en parallèle. Sachant que je n’ai pas de bac+5, je me dirigerais vers le 3e concours.
    Ai-je d’autres possibilités ?
    Si je suis admise, comment se passera l’année de stage : devrais-je avoir une formation universitaire en parallèle des heures de classe ? J’ai lu que je serai payée à 100 % mais ça me parait bizarre pour un stage en temps partiel.
    Mon objectif est de ne quitter mon emploi qu’une fois admise au concours, et l’année du stage ne pas perdre trop de salaire car j’ai 2 enfants à charge.
    Merci pour vos éclaircissements.


    • Vincent Collin Vincent Collin à dit :

      En réponse à : Laurence

      Bonjour
      Avec une maîtrise, vous pouvez passer le CRPE externe. Il y a beaucoup plus de postes (voir mes post « statistiques » du 7 septembre.
      Si je vous êtes admise, vous serez nommée à m-temps pour exercer dans une classe et l’autre mi-temps sera consacré à votre formation en ESPE. ET vous serez payée à 100 %..


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *