Le nouveau CRPE

Publié le 20 avril 2013 par

L’arrêté fixant les modalités d’organisation du CRPE nouvelle formule a été publié sur le site du ministère: cliquez ici.

 

Deux épreuves écrites

Le niveau attendu correspond à celui exigé par la maîtrise des programmes de collège. Les épreuves d’admissibilité portent sur le français et les mathématiques.

 

  • Epreuve écrite de français.

3 parties:

  1. La production d’une réponse, construite et rédigée, à une question portant sur un ou plusieurs textes littéraires ou documentaires.
  2. Une partie portant sur la connaissance de la langue (grammaire, orthographe, lexique et système phonologique) ; le candidat peut avoir à répondre à des questions de façon argumentée, à une série de questions portant sur des connaissances ponctuelles, à procéder à des analyses d’erreurs-types dans des productions d’élèves, en formulant de s hypothèses sur leurs origines.
  3. Une analyse d’un dossier composé d’un ou plusieurs supports d’enseignement du français, choisis dans le cadre des programmes de l’école primaire qu’ils soient destinés aux élèves ou aux enseignants (manuels scolaires, documents à caractère pédagogique), et de productions d’élèves de tous types, permettant d’apprécier la capacité du candidat à maîtriser les notions présentes dans les situations d’enseignement.

L’épreuve est notée sur 40 points : 11 pour la première partie, 11 pour la deuxième et 13 pour la troisième ; 5 points permettent d’évaluer la correction syntaxique et la qualité écrite de la production du candidat. Une note globale égale ou inférieure à 10 est éliminatoire. Durée de l’épreuve : quatre heures.

 

  • Epreuve écrite de mathématiques.

3 parties:

  1. Une première partie constituée d’un problème portant sur un ou plusieurs domaines des programmes de l’école ou du collège, ou sur des éléments du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, permettant d’apprécier particulièrement la capacité du candidat à rechercher, extraire et organiser l’information utile.
  2. Une deuxième partie composée d’exercices indépendants, complémentaires à la première partie, permettant de vérifier les connaissances et compétences du candidat dans différents domaines des programmes de l’école ou du collège. Ces exercices pourront être proposés sous forme de questions à choix multiples, de questions à réponse construite ou bien d’analyses d’erreurs-types dans des productions d’élèves, en formulant des hypothèses sur leurs origines.
  3. Une analyse d’un dossier composé d’un ou plusieurs supports d’enseignement des mathématiques, choisis dans le cadre des programmes de l’école primaire qu’ils soient destinés aux élèves ou aux enseignants (manuels scolaires, documents à caractère pédagogique), et productions d’élèves de tous types, permettant d’apprécier la capacité du candidat à maîtriser les notions présentes dans les situations d’enseignement.

L’épreuve est notée sur 40 points : 13 pour la première partie, 13 pour la deuxième et 14 pour la troisième. 5 points au maximum peuvent être retirés pour tenir compte de la correction syntaxique et de la qualité écrite de la production du candidat. Une note globale égale ou inférieure à 10 est éliminatoire. Durée de l’épreuve : quatre heures.

 

Deux épreuves orales

  • Mise en situation professionnelle dans un domaine au choix du candidat

Cette épreuve vise à évaluer les compétences scientifiques, didactiques et pédagogiques du candidat dans un domaine d’enseignement relevant des missions ou des programmes de l’école élémentaire ou de l’école maternelle, choisi au moment de l’inscription au concours parmi les domaines suivants : sciences et technologie, histoire, géographie, histoire des arts, arts visuels, éducation musicale, instruction civique et morale.

Le candidat remet préalablement au jury un dossier de dix pages au plus, portant sur le sujet qu’il a choisi. Ce dossier pourra être conçu à l’aide des différentes possibilités offertes par les technologies de l’information et de la communication usuelles, y compris audiovisuelles (format « Compact Disc »). Il est adressé au président du jury sous format papier accompagné le cas échéant d’un support numérique « Compact Disc », dans un délai et selon des modalités fixées par le jury.

Ce dossier se compose de deux ensembles :

– une synthèse des fondements scientifiques relatifs au sujet retenu ;

– la description d’une séquence pédagogique, relative au sujet choisi, accompagnée des documents se rapportant à cette dernière.

L’épreuve comporte :

– la présentation du dossier par le candidat (vingt minutes) ;

– un entretien avec le jury portant, d’une part, sur les aspects scientifiques, pédagogiques et didactiques du dossier et de sa présentation, et, d’autre part, sur un élargissement et/ou un approfondissement dans le domaine considéré (quarante minutes), pouvant notamment porter sur sa connaissance réfléchie des différentes théories du développement de l’enfant.

L’épreuve est notée sur 60 points: 20 points pour la présentation du dossier par le candidat, 40points pour l’entretien avec le jury.

 

  • Entretien à partir d’un dossier.

L’épreuve comporte deux parties.

La première partie permet d’évaluer les compétences du candidat pour l’enseignement de l’éducation physique et sportive (EPS), ainsi que sa connaissance de la place de cet enseignement dans l’éducation à la santé à l’école primaire.

La deuxième partie de l’épreuve vise à apprécier les connaissances du candidat sur le système éducatif français et plus particulièrement sur l’ école primaire (organisation, valeurs, objectifs, histoire et enjeux contemporains), sa capacité à se situer comme futur agent du service public (éthique, sens des responsabilités, engagement professionnel), ainsi que sa capacité à se situer comme futur professeur des écoles dans la communauté éducative.

  1. Première partie : Le jury propose au candidat un sujet relatif à une activité physique, sportive et artistique (APSA) praticable à l’école élémentaire ou au domaine des activités physiques et expériences corporelles réalisables à l’école maternelle. Le sujet pourra être présenté à l’aide des différentes possibilités offertes par les technologies de l’information et de la communication usuelles, y compris audiovisuelles. Le sujet se rapporte soit à la progression au sein d’un cycle d’activités portant sur l’APSA ou la pratique physique et corporelle considérée, soit à une situation d’apprentissage adossée au développement d’une compétence motrice relative à cette même APSA ou pratique physique et corporelle. Le candidat expose ses réponses (dix minutes) et s’ entretient avec le jury (vingt minutes). Le jury élargit le questionnement aux pratiques sportives personnelles du candidat ou encore au type d’activités sportives qu’il peut animer ou encadrer.
  2. Deuxième partie : Elle consiste en un exposé du candidat (quinze minutes) à partir d’un dossier de cinq pages maximum fourni par le jury et portant sur une situation professionnelle inscrite dans le fonctionnement de l’école primaire, suivi d’un entretien avec le jury (trente minutes). L’exposé du candidat présente une analyse de cette situation et des questions qu’elle pose, en lui permettant d’attester de compétences professionnelles en cours d’acquisition d’un professeur des écoles. L’entretien permet également d’évaluer la capacité du candidat à prendre en compte les acquis et les besoins des élèves, en fonction des contextes des cycles de l’école maternelle et de l’école élémentaire, et à se représenter de façon réfléchie la diversité des conditions d’exercice du métier, ainsi que son contexte dans ses différentes dimensions (classe, équipe éducative, école, institution scolaire, société), et les valeurs qui le portent dont celles de la République.

Durée de la préparation : trois heures ; durée totale de l’épreuve : une heure et quinze minutes. L’épreuve est notée sur 100. 40 points sont attribués à la première partie ; 60 sont attribués à la deuxième partie dont 20 points pour l’exposé et 40 pour l’entretien.

654 Réponses à Le nouveau CRPE

  1. BILISKO à dit :

    je suis psychologue clinicienne, titulaire d’un M2 de psychologie ainsi qu’un M2 de sciences de l’Education. Je souhaiterais devenir psychologue scolaire.
    Comment dois je procéder?


    • Vincent Collin Vincent Collin à dit :

      En réponse à : BILISKO

      Pour devenir psychologue scolaire, il faut déjà être professeurs des écoles depuis cinq ans et être titulaire d’une licence de psychologie (ou plus). Ces conditions permettent de passer un concours. Si le candidat réussit ce concours, une formation d’un an lui est assurée.


  2. Bonjour,
    J’ai choisi l’option Sciences à l’oral pour le CRPE 2014.
    A votre avis, puis-je faire une séquence de niveau maternelle (ou cycle 2) dans la catégorie « Découverte du monde » ou faut-il obligatoirement réaliser une séquence de « sciences » enseignée au cycle 3 ?

    Merci d’avance pour votre réponse,
    Cordialement.
    Betty


    • Vincent Collin Vincent Collin à dit :

      En réponse à : Betty

      Vous pouvez parfaitement choisir une séquence en découverte du monde!


  3. Bonjour
    Je suis titulaire d’une maitrise de droit obtenue voilà 15 ans! Puis je m’inscrire pour le concours crpe en candidat libre avec cette « seule maitrise de droit »?? (jusqu’à présent j’étais persuadée qu’il fallait être titulaire d’un master 2 niveau bac + 5 donc)….
    Par ailleurs, je constate qu’il existe des MEEF à distance (1ere année): peut être est il plus judicieux de s’y inscrire afin de se préparer au mieux au concours??? Merci de m’éclairer!


    • Vincent Collin Vincent Collin à dit :

      En réponse à : Pons

      Désormais le CRPE est accessible avec un niveau M1 = BAC +4. La maîtrise est un diplôme BAC+4 qui vous permet de vous inscrire au CRPE.
      Je vous conseille vivement de vous inscrire en M1 MEEF 1er degré à distance: ça optimisera vos chances de réussite.


  4. Isabelle à dit :

    Bonjour,

    Admise au CRPE 2013 (oraux juin 2013-ancienne formule) mais avec un M2 non validé en juin, j’ai le bénéfice du concours pendant un an. Je viens d’avoir mon M2. L’année de stage 2014-2015 reste-t-elle celle de l’ancienne formule dans mon cas ?
    En vous remerciant, bonne journée.


  5. Bonjour,
    J’ai deux questions à vous poser :
    – doit-on donner l’attestation de premiers secours ou le diplôme? Qu’elle est la date butoir?
    – il est précisé que toute note inférieure ou égale à 10 est éliminatoire. Est ce vrai? Que faire si les 1220 postes à versailles par exemple ne sont pas pourvus? Cela signifie que tous ceux qui passent le concours ne seront pas admissibles avec ces notes?

    Merci de vos retours


  6. sandrine roche à dit :

    bonjour,
    je trouve votre blog très bien et avec une réponse rapide et claire.
    Je voudrais passer le 3ème concours du CRPE en 2015, je me suis renseigné auprès du rectorat qui m’a dit que je pouvais concourir.
    Seulement, après avoir consulté le site de l’éducation nationale, je suis perdue. En effet, le 3ème concours passe exactement les mêmes épreuves que le concours externe? c’est-à-dire français (3h), math (3h) à l’écrit donc si je comprends bien vers avril et les 2 épreuves à l’oral donc le sport et une autre d’option au choix en mai 2015? Pour pouvoir faire l’oral, il faut avoir 10/20 en français et en maths ?
    Dernière question : connaissez-vous des livres bien pour pouvoir s’autoformer ?
    Merci par avance pour vos réponses et j’espère avoir été assez clair dans mes questions.


    • Vincent Collin Vincent Collin à dit :

      En réponse à : Sandrine roche

      Bonjour
      C’est cela oui. Vous passez le 3ème concours mais les épreuves sont les mêmes.
      Pour les ouvrages: cliquez ici


  7. Bonjour,
    Agée de 33 ans je suis actuellement cadre du secteur bancaire (je travaille dans le secteur bancaire depuis 13 ans; j’ai effectué mes études en cours du soir au CNAM-Paris) et suis par ailleurs mère de 2 enfants.
    Je souhaite me réorienter en tant que professeur des écoles (je n’ai pas encore fait mon choix entre maternelle ou élémentaire).
    Titulaire d’une maitrise supérieure de gestion (bac+4) je ne sais comment m’y prendre pour pouvoir effectuer avec succès ma réorientation. Pouvez-vous m’aider svp ? Merci par avance.


    • Vincent Collin Vincent Collin à dit :

      En réponse à : DAUMER

      Bonjour
      Tout d’abord il n’y a pas à choisir entre maternelle ou élémentaire. Le corps des PE a vocation à enseigner soit en maternelle soit en élémentaire.
      Vous avez un BAC+4: vous pouvez passer le CRPE.
      Pour vous y préparer, 3 possibilités:
      1) inscrivez vous en ESPE en M1 MEEF 1er degré.
      2) inscrivez vous dans une formation à distance type CNED
      3) inscrivez vous à une formation privée (et donc chère)


  8. Frédéric Loustalot à dit :

    Je compte m’inscrire l’année prochaine en M1 MEEF à l’ESPE d’aquitaine à Bordeaux où je m’installe au mois de Mai. je viens d’apprendre que je suis susceptible d’être affecté sur un des cinq centres académiques de la région: Pau, Mont de Marsan, Périgueux, Agen et enfin Bordeaux. ca change la donne!!!!! Sauriez-vous m’éclairer sur les critères d’affectation. A l’ESPE ils sont muets et mystérieux!!!!!


    • En réponse à : Frédéric Loustalot

      Je suis à Bordeaux et je compte suivre le M1 mais à distance (mais passer le CRPE sur mon académie). En effet, il faut savoir que selon votre classement au concours, vous pouvez vous retrouver dans l’un des 5 départements qui composent l’académie, comme partout. En fait, quand vous êtes admis (ou admissible, il faudra vérifier) on vous demandera d’opérer un choix dans les 5 départements de l’académie pour votre stage de M2. En fonction de votre classement, ils regarderont vos voeux et vous aurez votre 1er choix s’il reste des postes, le second s’il n’y en a plus sur le premier voeu mais qu’il en reste pour le second, ainsi de suite pour les 5 départements. La note au concours a donc un impact réel selon l’endroit où vous atterrirez pour votre stage… d’autant plus que si l’on vous envoie en dordogne pour votre stage, vous aurez à suivre la formation dans le même département (donc loin de Bordeaux)…
      Enfin, pour plus de précisions, il y aura une journée portes ouvertes le 29/3 dans les locaux de l’ESPE à Mérignac. Avec des infos plus précises je pense à la clef.


  9. bonjour,
    Je fait ma préparation avec le cned et je passe le 3eme concours crpe 2014, j ai un bac +2 .
    Si je réussie le concours que ce passe t il après ?
    Merci d ‘avance
    cdt


    • Vincent Collin Vincent Collin à dit :

      En réponse à : Orely

      Vous serez fonctionnaire stagiaire avec des enseignements obligatoires à suivre en ESPE.
      Ce n’est pas encore clair et les textes ne sont pas encore publiés.
      Nous vous tiendrons informés dès que nous aurons des infos.


  10. Cindy D. à dit :

    Bonjour,

    Pour que ce soit bien clair, pouvez-vous me dire ce qu’il va se passer pour moi:
    J’ai validé un master « Enseignement, Education, Médiation » dans un IUFM en 2012.
    Si je suis admise au concours de 2014, devrais-je, à la rentrée prochaine, valider un second master en alternance dans une ESPE?
    Merci pour votre attention


    • Vincent Collin Vincent Collin à dit :

      En réponse à : Cindy D.

      Ce n’est pas encore clair et les textes ne sont pas encore publiés. Si vous n’avez pas un master enseignement il n’est pas impossible qu’on vous demande de valider que quelques modules. De toute façon vous devrez vous inscrire en ESPE soit pour ces modules soit en M2 (éventuellement avec des dispenses…).
      Nous vous tiendrons informés dès que nous aurons des infos.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *